Les piscines médicales et piscines d’aquagym



Quelle est la clientèle pour l'installation de piscines médicales ?

Les cabinets de kinésithérapie, les cabinets de rééducation, les hôpitaux, les cliniques, les centres de remise en forme ainsi que tous les centres et instituts utilisant les vertus et bienfaits de l'hydrothérapie et de la balnéothérapie.

Piscine médicale pour hydrothérapie et balnéothérapie.
Piscines médicales pour hydrothérapie et balnéothérapie.
Piscine médicale pour hydrothérapie et balnéothérapie.


Les piscines d’AQUAGYM

Il existe des piscines de dimensions importantes pour les centres de remise en forme ou les centres dispensant divers cours : Aquagym, natation, gymnastique aquatique, bébés nageurs, 3° âge, ...
Les dimensions de ces piscines permettent des cours de 15 à 20 personnes simultanément, plusieurs cours par jour sont possibles<
La qualité de l‘eau doit être irréprochable. Ces piscines sont soumises à des normes‘hygiène strictes: lire l’article paru dans le magazine VIVE LA FORME n°31.


L’hygiène de la piscine médicale

Équiper son club d‘une piscine représente un atout commercial de poids. Encore faut-il que l’eau dans laquelle grenouillent les clients soit dune qualité irréprochable ! la réglementation en ce domaine est exigeante. Il revient au manager d’imposer des mesures d’hygiène d’une rigueur absolue. A défaut, la DDASS pourrait bien se fâcher, et les clients aller voir ailleurs si les microbes sont moins nombreux…

Comme tout lieu de baignade destiné au public, les piscines municipales où pataugent bébés nageurs comme seniors l’âme de sirènes sont soumises à une réglementation des plus strictes. La qualité chimique et bactériologique de leurs eaux est contrôlée au moins une fois par mois, les résultats de ces analyses transmis à la DDASS, puis affichée de façon visible pour les usagers. Qu’un contrôle s’avère hors normes, et c’est la fermeture.

La loi et le bon sens. Les bassins et les piscines qui équipent les salles de remise en forme sont soumis aux mêmes règles, dont les DDASS contrôlent régulièrement la bonne application. Ces contrôles sont très variables selon les départements explique Paul -Émile ANTON, dirigeant de la société MEDI FORM.
Quoi qu’il en soit, qu’elle risque la vérification ou pas, l’eau d’une piscine doit être au dessus de tout soupçon. Il en va de la bonne santé des nageurs. Une eau dont la qualité désinfectante est insuffisante, dont le PH est mal régulé ou qui contient des microbes divers et variés est potentiellement dangereuse pour les clients. Certes les risques d’infection sont moins importants qu’en piscine publique tout venant, car les bassins sont souvent de plus petites dimensions et moins fréquentés. N’empêche, de tels risques planent bel et bien au dessus des baigneurs, d’autant que l’eau est souvent plus chaude qu’en piscine municipale. Or, c’est bien connu, les germes adorent la chaleur et l’humidité, deux conditions réunies en bassins, mais aussi dans les jacuzzi…

La référence, selon la loi, l’eau des piscines et bassins aménagés pour le public doit être transparente, filtrée, désinfectée, désinfectante, non irritante, dénuée de germes pathogènes et de substances susceptibles de nuire à la santé des baigneurs. Dernier point, l’injection de produits chimiques dans les bassins est interdite

Filtrer dans les règles de l’art afin de parer à tout, une seule solution: appliquer la loi !

Premier point : la filtration. Pour les bassins d’une profondeur égale ou inférieure à 1,50 mètre, la législation précise que l’installation de recyclage et de traitement d’eau doit permettre d’assurer une durée du cycle de filtration inférieure ou égale à une heure trente. Pour les piscines de plus de 1,50 mètre de profondeur, la durée du cycle de filtration ne doit pas excéder 4 heures, et pour les pataugeoires, 30 petites minutes.
Ces débits doivent être atteints à tout moment, même quand les filtres sont encrassés. Les professionnels ont parfois une filtration nettement insuffisante, explique Paul-Émile ANTON. Lorsque c’est le cas, ils ne parviennent jamais , même en mettant tous les produits possibles, à avoir une eau transparente et claire. C’est le B-A-BA. Sans filtration efficace, il est impossible d’avoir une eau propre. Il faut y penser au moment de choisir son équipement, et sélectionner une filtration adéquate, fonction du volume du bassin.

Ces textes s’appliquent aux salles de remise en forme. Vidanger, et traiter, autre point aquatique crucial, LA VIDANGE. Selon la loi, l’eau du bassin doit être renouvelée à raison d’au moins 0,03 mètre cube par baigneur ayant fréquenté l’établissement, renouvellement à effectuer chaque jour d’ouverture. En outre, il faut effectuer une vidange complète du bassin au moins deux fois par an la fréquence des vidanges complètes dépend de la fréquentation.

Pour une moyenne de trente personnes par jour, il faut vider le bassin tous les mois et demi. Les vidanges partielles sont bien plus fréquentes. Même pour les petits bassins, il faut au moins une fois par semaine, vider 30 à 40 CM d’eau, puis refaire le niveau, précise Paul-Émile ANTON.

Troisième incontournable en matière d’hygiène, LA DÉSINFECTION.
Les produits chlorés , le brome et l’ozone sont les seuls agréés pour les piscines publiques. Pour ceux qui optent pour le chlore, la réglementation en vigueur dans les établissements destinés au public préconise une teneur en chlore libre actif comprise entre 0,4 et 1,4 milligramme par litre. Et le contrôle régulier de ce taux est indispensable !

Le bon produit, la bonne dose. Une dose de chlore insuffisante, et le microbe s’en donne à cœur joie. Pour autant, se donner bonne conscience en utilisant un dosage de piscine olympique pour un bassin minuscule ne sert à rien. Un bassin ne doit pas sentir le chlore. Si c’est le cas, cela signifie que la dose de chlore est trop importante, ou que l’eau n’est pas assez renouvelée.

Attention aussi au choix des produits. Les professionnels ne doivent pas faire comme tous les particuliers qui ont une piscine: aller au supermarché acheter des produits en gros conditionnements, moins coûteux. En effet, certains ne contiennent que peu de chlore actif, prévient Paul-Émile ANTON; il faut acheter ceux qui affichent au moins 80% de chlore actif. Et pour les bassins équipés d’hydrojets, il ne faut surtout pas utiliser de « trois en un », qui sous l’effet des remous, peuvent entraîner la formation de mousse à la surface.

Au -delà de l’eau. Toutes ces précautions prises, reste encore à s’occuper des alentours du bassin, à commencer par les sols. Interdits aux chaussures de ville, ils se doivent d’être entretenus avec des produits efficaces, en évitant ceux qui nettoient et désinfectent en même temps, moins actifs que deux produits spécifiques séparés. L’eau de javel reste un désinfectant de référence, aussi efficace sur les bactéries et les virus que sur les champignons.

Côté revêtement, mieux vaut bouder les moquettes et caillebotis, jolis mais difficiles à entretenir. De même, attention au choix du système d’aération du local. S’il s’avère insuffisant, toutes les conditions- température, hygrométrie seront réunies pour favoriser la prolifération de germes, en particulier de champignons. En outre, si l’utilisation d’une couverture thermique a un intérêt économique certain, elle augmente sérieusement les risques sanitaires. La bâche constitue en effet un lieu privilégié pour la prolifération de microbes. Il convient once ne pas lésiner sur son lavage, ni la désinfection.
Dernier point, chaque client doit prendre une douche savonnée avant de plonger.
Y a pas à discuter : c’est INCONTOURNABLE !


L'équipement

  • Nos piscines sont équipées de nage a contre courant avec buse à débit réglable, tuyau de massage, réglage d’entée d’air, commande pneumatique depuis la margelle Pompe JET de 45 à 75 M3/heure, pièce d’aspiration.
  • Filtration à sable assurée en moins d’une heure trente.
  • Balnéothérapie et hydrothérapie 6 à 8 hydrojets orientables , dorsaux et lombaires, 6 air contrôle, commande pneumatique depuis la margelle, pompe 30 m3/heure.
  • Mains courantes et supports inox sur les 4 côtés
  • Escaliers extérieurs et intérieurs ainsi que banquette balnéo 4 places assises.
  • Étanchéité par DELIFOL 150/100°
  • Garantie 10 ans par la Ste Mutuelle du Bâtiment et des Travaux Publics.


  • Exemple de PISCINE INTÉRIEURE 5M50 X 2M50

    • Profondeur 1m30 Banquette balnéo forme arrondie 3 places assises avec buses lombaires et dorsales. Hydrothérapie 6 buses air/eau dans le bassin.
    • Nage à contre courant, mtration, chauffage, mains courantes, projecteur.
    • Commandes pneumatiques des pompes depuis la piscine. Tuyau de massage.
    Piscine médicale d'intérieur par Paul-Émile ANTON !   Piscine médicale d'intérieur


    Autres exemples de PISCINES MÉDICALES INTÉRIEURES par MediForm

    Piscine médicale de qualité par Paul-Émile ANTON !
    Piscine médicale d'intérieur, hydromassage.
    Piscine avec appareil de levage pour personnes à mobilité réduite
    Piscine pour L'APAJH, association pour personnes handicapées.
    Piscine médicale et Aquagym


    Une autre réalisation parfaite de PISCINE MÉDICALE + AQUAGYM par MediForm

    Par Paul-Émile ANTON, MEdiForm !
    Piscine médicale d'intérieur.
    Piscine médicale Banquette / Jacuzzi 3 buses air/eau
    Piscine médicale cascade / fontaine.
    Piscine d'aquagym entièrement équipée. Escalier intérieur en maçonnerie
    Piscine médicale MediForm

    Sur les 6 photos précédentes : piscine médicale faite chez un kinésithérapeute, spécialement équipée avec toutes les options. Le cabinet médical possède aussi un hammam, un équipement balnéo dernier cri ... douche avec un seau d'eau, c'est assez surprenant !

    Paul-Émile ANTON a réalisé cette piscine médicale et l'Aquagym. La piscine est belle, banquette arrondie avec 3 buses air / eau, prise de massage, nage a contre courant, hydrothérapie 3 postes, 1 projecteur 300W et un projecteur LED, cascade / fontaine, escalier intérieur, déshumidificateur, couverture isotherme et enrouleur, mains courantes inox ... il ne manque rien ! La finition margelles est en grés émaillés couleur beige.


    Remerciements et contact

    MediForm / Piscines Médicales - Agence du sud de la France
    11 Rue du Tanyari
    66690 PALAU DEL VIDRE
    Tél / fax : 04 67 56 29 93
    Portable : 06 79 05 80 78
    Site internet : www.aquamedical.com
    E-mail : contact-fr@aquamedical.com

    Responsable : Paul-Émile ANTON
    Medi form / Batipro - Agence Ile-de-France / Région parisienne
    73 rue de Merlan
    93130 NOISY LE SEC
    Tél : 06 79 05 80 78
    Fax : 01 77 72 59 09
    E-mail : piscinesmedicales@gmail.com

    Responsable : Paul-Émile ANTON


    KAWANA

      Découvrez la société  Piscine/Spa  du mois ...